Produit ajouté à la liste d’envies
Comment rester jeune du visage?

Comment rester jeune du visage?

- Catégories : Ingrédients naturels

Teint terne en manque d’éclat, peau plus fine, fragilisée et déshydratée. Des premières rides aux sillons plus marqués. Notre visage est le reflet du temps qui passe. Et pour cause, il subit quotidiennement de multiples agressions qui altèrent sa qualité et accélèrent son vieillissement : température, humidité, soleil, pollution, stress… Découvrez quelques gestes simples à adopter pour garder une peau radieuse et jeune.

La peau, un organe qui nous protège

La structure de notre peau

La peau est un organe à part entière, à la fois le plus étendu et le plus lourd du corps humain. Elle se compose de trois couches principales: l'épiderme à sa surface, le derme et l’hypoderme plus en profondeur.

  • L’épiderme est la couche superficielle de la peau. Elle se compose d’une superposition de plusieurs couches, dont la couche cornée, la plus externe, formée de cellules mortes kératinisées.
  • Le derme est un tissu de soutien (conjonctif) d’épaisseur variable selon les régions corporelles.
  • L’hypoderme forme la couche la plus profonde de la peau. Il sert d’interface entre la peau et les structures mobiles en dessous (muscles, tendons, ligaments,...) et protège aussi l’organisme contre les chocs.

La peau : un organe multifonction

Une barrière naturelle contre les agressions extérieures

La peau constitue l'interface entre l'organisme et notre environnement extérieur. Sa mission principale est d’assurer l'imperméabilité et la protection de la peau vis-à-vis des agents extérieurs. Elle forme une barrière physique efficace, en particulier contre les micro-organismes. Elle assure ainsi, avec les muqueuses, la première ligne de défense du corps humain contre les agents infectieux (virus, bactéries). De plus, sa pigmentation permet de garantir à l’organisme une certaine protection face aux rayons du soleil. Son rôle contre les rayons UV a été mis en évidence dans les années 40.

La peau et son rôle dans la perception sensorielle

La peau est très riche en terminaisons nerveuses, en particulier à l’extrémité des doigts et dans la paume des mains. Cette capacité (le toucher) permet à la peau d’être sensible à la température extérieure (au froid ou au chaud), à la pression ainsi qu’à la douleur. Nous avons tous déjà remarqué l’évolution de notre peau et son aspect entre l’été et l’hiver. Qui n’a jamais eu la peau sèche qui tiraille en hiver et plus grasse en été ? Mais, nous ne réalisons généralement pas à quel point ces changements environnementaux peuvent jouer sur les signes de l’âge sur notre peau. Si son vieillissement est un processus naturel, certains facteurs extérieurs peuvent accélérer ce phénomène.

Le derme, une réserve sanguine

Le derme est particulièrement riche en vaisseaux sanguins. Cette vascularisation élevée concentre à elle seule, près de 10% du volume sanguin total. En vieillissant, ces petits vaisseaux se dilatent et apparaissent couramment sur les joues, les ailes du nez et le menton. Avec l’âge, des rougeurs peuvent apparaître sur la peau.

La synthèse de la vitamine D par la peau

Si les rayons UV à forte dose sont nocifs pour la peau, à faible dose ils permettent la synthèse de la vitamine D. Et, c’est au niveau de la peau exposée aux rayons du soleil qu’elle est fabriquée. Elle joue un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire et dans la division cellulaire. Elle contribue également à réduire la fatigue.

Malgré ces nombreux bienfaits, les personnes vivant en hautes latitudes et d’autant plus durant les mois d’hiver où l'ensoleillement est réduit, présentent souvent un déficit en vitamine D. L'apport peut donc être complété par le biais de l'alimentation ou par la prise de suppléments.

Comment préserver la jeunesse de la peau ?

Le collagène, une protéine prisée en cosmétique pour la beauté de la peau

Le collagène est une protéine de structure de l’organisme. Il est présent dans tous nos tissus conjonctifs. Ses fonctions confèrent à la peau son élasticité, sa fermeté et sa souplesse. Hélas, dès 30 ans, les fibroblastes (cellules fabriquant les fibres de collagène) se dessèchent et la production de collagène ralentit. La peau perd alors environ 1 % de collagène chaque année. Elle est moins tendue et les premiers signes de l’âge apparaissent : teint terne, rides creusées, ridules…

La supplémentation en collagène contribue à rester jeune du visage

Pour contrebalancer la perte inéluctable de collagène avec l’âge, des compléments alimentaires ou des cures à base de collagène et de vitamines contribuent au maintien du capital jeunesse de notre peau. À titre d’exemple, la vitamine C aide à la formation du collagène.

L’acide hyaluronique, l’allié anti-âge pour les peaux matures

Connu comme étant le “ciment de la peau”, l’acide hyaluronique lui apporte tonus et éclat. Le corps humain en renferme une grande quantité pendant notre jeunesse, mais elle s'amoindrit petit à petit avec le temps. Le vieillissement cutané s'installe, les tissus se relâchent. Incontournable dans les produits anti-âge, l’acide hyaluronique améliore l’état de la peau. Il diminue les rides cutanées : la peau est plus lumineuse, plus souple et apparaît alors visiblement plus jeune.

Les vitamines et minéraux pour protéger la peau des méfaits du stress oxydatif

Nos cellules sont constamment en proie aux agressions des radicaux libres, aussi appelés « espèces réactives de l'oxygène ». Elles subissent un stress oxydatif qui favorise leur vieillissement prématuré. Pour rester jeune du visage, la peau a donc besoin de molécules antioxydantes telles que certaines vitamines.

À titre d’exemple, la vitamine B2 contribue à protéger les cellules du stress oxydatif. De nombreux minéraux sont également reconnus pour préserver la jeunesse de la peau grâce à leurs propriétés antioxydantes

La vitamine B2 et les minéraux protègent la peau du stress oxydatif

En effet, tout comme la vitamine B2, le sélénium, le manganèse et le zinc favorisent la protection des cellules contre le stress oxydatif. Et, les bienfaits du zinc sur la peau ne s'arrêtent pas là. Très présent au niveau des muqueuses, il participe à leur équilibre et contribue au maintien d’une peau normale.

La peau est un organe multifonction mis à rude épreuve chaque jour. Elle se fragilise, se tiraille, et devient peu à peu plus sensible au vieillissement. Il est donc indispensable de la préserver et d’agir en douceur pour conserver souplesse et confort.

Articles en relation